mercredi 13 décembre 2017

Placid et Muzo, enfin la couleur









Après la jeunesse de Rahan, de Blueberry, Spirou…




Le Jeune Karl Marx

Samuel Douhaire | le 26/09/2017

Les grands portraits affichés sur la place Rouge de Moscou ou dans les congrès des partis communistes du monde entier ont figé Karl Marx en vieux sage. Une icône à grande barbe blanche, au visage grave, voire compassé… Le grand mérite du nouveau film de Raoul Peck est de rappeler que l’auteur du Capital fut, d’abord, un jeune homme rieur, amoureux, à l’énergie débordante. Un penseur au génie précoce, aux idées nourries par l’expérience concrète, tourné vers l’action, et mu par la colère — contre l’ordre social profondément inégalitaire de son temps mais, aussi, contre ses amis progressistes, trop timorés à ses yeux.




Ennemi du biopic classique, Raoul Peck s’est concentré sur une brève période de la vie de Marx : ces cinq années — de sa première arrestation en 1843 à la publication du Manifeste du parti communiste en 1848 — pendant lesquelles le journaliste allemand va élaborer les concepts de matérialisme historique et de lutte des classes. Et jeter les bases d’un mouvement ouvrier unifié à l’échelle internationale. Le cinéaste haïtien parvient à incarner cette pensée en formation dans les joutes oratoires, parfois violentes, qui opposent le jeune Marx aux hégéliens de gauche et à Proudhon. Inutile d’être agrégé de philo pour y prendre du plaisir : les dialogues sont des modèles de pédagogie vivante.





samedi 9 décembre 2017

Pas de Spécial Noël et l’année prochaine à l’asile !













L’année prochaine nous irons en maison de retraite

Patrick Launay | 3/12/2017

Enfin notre BD réalisée par notre ami Jacques Nicolaou a pris forme , le résultat est super chouette, couverture et dos en papier épais brillant et l'intérieur est très réussi , un grand merci à l'imprimerie Gatignol à Royan et à Stéphane à l'imprimerie de la Seudre à Médis pour le superbe travail réalisé.





Photo : Patrick Launay


Le dessinateur de Placid et Muzo signe une BD pour une maison de retraite de Charente-Maritime

Catherine Berchadsky, France Bleu La Rochelle | jeudi 7 décembre 2017

Installé depuis plus de 45 ans sur la commune de St-Georges-de-Didonne près de Royan en Charente-Maritime, le dessinateur Jacques Nicolaou est loin d'avoir raccrocher ses crayons. Jacques Nicolaou dessine depuis 1953 et voila plus de 40 ans qu'il dessine Placid et Muzo, les héros légendaires de la grande époque de la revue Pif Gadget.

Jacques Nicalaou , dessinateur de Placid et Muzo © Radio France - Catherine Berchadsky


Jacques Nicolaou avait pris la suite d'un dessinateur espagnol qu'il a bien connu, José Cabréro-Arnal, le père du jeune ourson et de son compère renard. "J'ai bossé toute ma carrière à dessiner Placid et Muzo, j'ai repris ses personnages à un Catalan qui était vraiment super gentil", raconte Jacques Nicolaou.
 




vendredi 8 décembre 2017

Exposition Will, jusqu’au 16 décembre




Exposition Will


Très rarement exposés, près de 70 originaux de Will sont présentés à la Galerie Daniel Maghen : planches, couvertures d’albums, couvertures du Journal de Spirou, peintures, dessins… retraçant le travail de toute une vie. Le parcours de l’exposition replonge d’abord le visiteur au cœur des aventures de Tif et Tondu. Une trentaine de planches sont exposées dont celles d’albums cultes comme Tif et Tondu Plein gaz. S’ensuit une immersion dans le monde poétique et fantastique d’Isabelle, série incontournable aux personnages attachants, fruit d’une créativité graphique sans cesse renouvelée. L’exposition permet également de découvrir un aspect plus intime et personnel du travail de Will. Elle rassemble une quinzaine de peintures et d’illustrations figuratives et expressionnistes issues de sa série des Belles de Will et de ses toiles inspirées des paysages du sud de la France. Enfin, le parcours s’achève avec les trois derniers albums dessinés par Will en couleur directe : Le Jardin des désirs, La 27e lettre et L'Appel de l'enfer. Dans ces ouvrages écrits par Stephen Desberg, Will libère toute la douceur et l’intimité de son dessin tout en révélant la force de sa palette de couleurs.


http://www.comixtrip.fr/bibliotheque/mirages-will/



Mirages de Will


Les textes accompagnant les dessins sont extraits d’entretiens accordés par Will tout au long de sa carrière. Le livre est constitué de chapitres reprenant les grandes périodes de son oeuvre : son apprentissage auprès de Jijé, son éclosion dans les pages de Spirou avec les célèbres Tif et Tondu, son échappée belle vers une bande dessinée poétique avec la série Isabelle qu’il invente avec Macherot, Franquin et Delporte, ses peintures au lavis, à l’aquarelle puis à l’huile, d’abord exécutées dans le secret de l’atelier puis exposées en France et en Belgique et enfin ses albums en couleurs directes pour lesquels, à soixante ans passés, il réinvente sa façon de dessiner et utilise dans un même album sa maîtrise de la bande dessinée et ses talents de peintre.













mercredi 6 décembre 2017

Il n’y a que la théorie de la relativité qui ne tombe pas




Un satellite français confirme la théorie de la relativité d'Einstein


Le satellite Microscope, lancé en 2016, devait trouver des failles dans la théorie de la relativité d'Albert Einstein. Mais pour l'heure, il a surtout prouvé... qu'il avait raison.

Le but de Microscope était pourtant de trouver une brèche dans le principe fondateur de la théorie du physicien. Mais pour l'instant, le microsatellite, lancé en avril 2016, n'est pas parvenu à la mettre en défaut. Au contraire. Les premiers résultats "démontrent avec une précision inégalée" que les corps tombent dans le vide avec la même accélération, a annoncé ce lundi le CNES, l'agence spatiale française.