lundi 7 août 2017

Ce qui est mort ne saurait mourir




En Espagne, le cimetière du « Bon, la Brute et le Truand » renaît de ses cendres

Sandrine Morel | 07.08.2017


Un nuage de poussière se lève au fur et à mesure que l’on avance sur la route en terre cahoteuse, bordée de genévriers, qui surplombe le village médiéval de Santo Domingo de Silos, dans la province espagnole de Burgos. La vallée de Mirandilla apparaît soudain en contrebas, au détour d’un virage, aussi vierge qu’en 1966, quand Sergio Leone et Clint Eastwood y ont tourné des scènes cultes du film Le Bon, la Brute et le Truand.





Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire